Infos pratiques

Economie

 
 
Carte routes Côtes d'Armor

Le secteur économique des Côtes d'Armor est performant

Emploi et chômage :

A la fin du premier semestre 2011 :

  Côtes d’Armor Par rapport à la Bretagne Par rapport à la France métropolitaine
Emploi total (salarié et non salarié) 200 881 17,2 % de l’emploi de Bretagne 0,8 % de l’emploi en France métropolitaine
Taux de chômage 7,9 % 7,8 % 9,1

(source : INSEE)

Entreprises :

Etablissements actifs par secteur d'activité au 31 décembre 2008 :

  0 à 9 salarié(s) 10 à 49 salariés 50 salariés ou plus Total %
Agriculture, sylviculture et pêche 12 013 49 12 12 074 24,8%
Industrie 2 211 348 131 2 690 5,5%
Construction 4 228 356 32 4 616 9,5%
Commerce, transports et services divers 21 539 1 079 160 22 778 46,8%
Administration publique, enseignement, santé, action sociale 5 480 788 260 6 528 13,4%
Ensemble 45 471 2 620 595 48 686 100,0%

(source : INSEE)

Agriculture et industrie agroalimentaire

Agriculture :

Le département des Côtes d’Armor est la premier département agricole de France :

-  186 000 vaches laitières (25 % du cheptel régional) ;

-  1,6 million de porcs charcutiers (33 % du cheptel régional) ;

-  1,3 million de m² de bâtiments de volailles de chair (26 % des m² régionaux) ;

-  10,3 millions de poules pondeuses d’œufs de consommation (55 % du cheptel régional) ;

-  156 300 ha de surfaces en herbe (25 % de la surface régionale en herbe) ;

-  113 900 ha de maïs (26 % de la surface régionale en maïs) ;

-  89 500 ha de blé (31 % de la surface régionale en blé) ;

-  11 900 ha de légumes (25 % de la surface régionale légumière).

  Côtes d’Armor Par rapport à la Bretagne Par rapport à la France métropolitaine
Nombre d’exploitations 9 500 27 % 1,9 %
Surface agricole utile (ha) 438 300 27 % 1,6 %
Unités de travail agricole permanentes 14 900 28 % 2,0 %

(source : Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité
 et de l’Aménagement du territoire, Recensement agricole 2010)

Industrie agroalimentaire :

La filière agroalimentaire emploie près de 15 000 personnes dans le département pour un chiffre d’affaires de 1,8 milliard d’euros (8ème  rang national).

Trois branches représentent trois quarts de ce chiffre d’affaires : l’abattage de bétail, l’industrie laitière et la fabrication d’aliments de bétail. Ainsi, le département des Côtes d’Armor produit chaque année 590 000 tonnes de viande dans 22 abattoirs, dont la Cooperl à Lamballe qui est le plus grand abattoir de France, avec près de 190 000 tonnes de viande produites chaque année.

Pêche, produits de la mer

La pêche génère dans le département 1 100 emplois directs, dont 740 marins pêcheurs, pour un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros par an. Plus de 20 000 tonnes sont débarquées chaque année dans les trois criées costarmoricaines.

La filière se décompose en deux activités principales :

-  la pêche hauturière : 26 navires de plus de 20 mètres ;

-  la pêche côtière : principalement pêche de la coquille Saint-Jacques, qui mobilise plus de 200 navires pour une production annuelle de 5 500 tonnes et un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros

Le département des Côtes d’Armor abrite également une importante production ostréicole (10 500 tonnes d’huîtres produites chaque année) et mytilicole (7 200 tonnes de moules produites chaque année). Ce secteur comprend près de 140 entreprises dans le département.

Industrie

L’industrie représente 5,5 % des entreprises et 17 % de l’emploi salarié dans le département. Hormis les industries agroalimentaires, la plupart des grands établissements est concentrée dans le pays de Saint-Brieuc et le bassin d’emploi de Lannion.

Ce dernier compte de nombreuses entreprises spécialisées dans les télécommunications et l’informatique, ce qui résulte notamment de l’implantation du Centre National des Télécommunications en 1959 puis de celle du centre de météorologie spatiale en 1963.

La création en 2005 du pôle de compétitivité Images & Réseaux, dont le siège est implanté à Lannion, a permis de renforcer la position du secteur de Lannion dans le secteur des télécommunications.

Tourisme

Grâce à ses 350 km de côte et son patrimoine naturel, historique et culturel (70 hectares de forêts, 2 000 km de sentiers, 80 sites protégés, 12 sites accueillant plus de 30 000 visiteurs par an, 12 festivals réguliers), le département des Côtes d’Armor accueille chaque année près de 2,5 millions de visiteurs (14ème  département touristique français).

Le secteur du tourisme représente près de 23 millions de nuitées par an, 760 millions d’euros de chiffre d’affaire, plus de 6 000 emplois à l’année et près du double pendant la saison.